Dégât des eaux, inondations : pourquoi faut-il réagir vite et comment bien nettoyer ?

16 - 11 - 2020Après-sinistre

Le terme dégât des eaux s’utilise généralement pour désigner les dégradations causées par l’eau à une habitation. Elles peuvent être causées aussi bien par une inondation due à une pluie torrentielle qu’à une fuite d’eau causée par la rupture d’une canalisation. Il est très important de connaître dès aujourd’hui les conséquences que peut engendrer cette situation. Il faut savoir également quelles mesures prendre afin de régler définitivement le problème.

Les conséquences d’un dégât des eaux et la nécessité de réagir vite…

Lorsqu’on évoque les dégâts des eaux, on pense généralement aux déchaînements des éléments de la nature. Certes, les dernières inondations dans le sud en sont la plus flagrante illustration. Toutefois, vous n’aurez pas à attendre que des phénomènes exceptionnels se produisent pour avoir à faire face aux affres de l’inondation.

Cette dernière peut être due à un problème venant de votre lieu d’habitation, comme une simple fuite d’eau. Les causes les plus fréquentes des dégâts liés à l’eau sont d’ailleurs les fuites d’eau dans les canalisations et les défaillances de machines. Pire, elles peuvent provenir aussi bien de votre propre appartement, de celui de votre voisin ou des parties communes de la copropriété.

Peu importe la cause à l’origine du dégât des eaux, les conséquences sont généralement graves. Celles-ci commencent par une obligation des occupants du logement sinistré à changer de lieu d’habitation. Ces derniers se retrouvent en effet généralement avec des locaux tout simplement inutilisables.

Les conséquences d’une fuite d’eau sur les murs et les sols

Les murs et les sols sont les premiers éléments à prendre l’eau, entraînant une détérioration de la peinture et une destruction des papiers peints. Le mobilier se trouvant dans la maison va également en souffrir. Le lit, les fauteuils ou encore les appareils électroménagers, tout y passe. Les prises électriques, en entrant en contact avec l’eau, exposent par ailleurs les habitants à une électrocution.

Les autres conséquences liées aux dégâts de l’eau interviennent quelque temps après la survenue du sinistre. Elles sont liées à l’humidité qui s’installe généralement après l’infiltration d’eau dans les murs et le parquet. Celle-ci entraîne le développement de champignons, de moisissures et d’acariens.

Les acariens, attirés par des conditions de vie propices, s’installent dans les objets en mousse de la maison, provoquant des allergies chez les personnes sensibles. De leur côté, les moisissures et les champignons entraînent des staphylocoques et de mauvaises odeurs. Par ailleurs, l’humidité de son côté peut être une source de complications pour les personnes souffrant de maladies comme les rhumatismes, l’arthrite, ou la conjonctivite allergique.

Dégâts des eaux et inondation - Après sinistre -Multis 36

Que faire en cas de dégât des eaux ?

Nous pourrions vous dire que la prévention suffit largement pour éviter ce genre de désagréments. Que vous pouvez régulièrement vérifier vos installations d’eau ou vous rendre sur le site de vigicrues pour vous tenir informé d’éventuelles pluies torrentielles.

Malheureusement, cela ne suffit pas. Il est d’ores et déjà recommandé d’avoir une assurance qui couvre ce genre de dégâts. En plus de cela, vous devez être capable de réagir rapidement pour limiter les préjudices. Voici les étapes à suivre.

Couper l’arrivée et mettre à l’arrêt le compteur d’électricité

Il s’agit du premier réflexe à avoir lorsque vous remarquez une fuite ou une flaque d’eau inhabituelle dans votre appartement. Ainsi, vous éviterez que l’eau gagne toute l’habitation et celle des voisins. La coupure du courant évite que quelqu’un finisse par être électrocuté.

Identifier la cause de l’inondation

Pour y arriver, il faut déjà commencer par remonter à la source. L’eau, comme tout liquide, se répand sur le sol ou une surface. En suivant la ligne tracée, vous n’aurez aucun mal à trouver la pièce où l’eau est la plus abondante. Par la suite, il faudra inspecter minutieusement la pièce incriminée. Salle de bain, toilettes, cuisine… voilà vos potentielles sources. Si vous n’arrivez pas à trouver la source, vous pouvez bien sûr contacter un plombier, qui est exercé à ce type d’activité.

Contacter la compagnie d’assurance et informer le voisinage

Généralement, il est stipulé dans les contrats d’assurance habitation que le sinistré doit déclarer l’inondation dans les cinq jours qui suivent le sinistre. Les compagnies d’assurance imposent également d’autres conditions concernant la déclaration de sinistre. Vous devez donc respecter convenablement les règles avant de penser à faire des réparations. Pour finir, prévenez les voisins et faites des constats s’ils sont également victimes d’un dégât des eaux lié au vôtre.

Dégâts des eaux et inondation - Après sinistre -Multis 36

Dégât des eaux : la prestation de nettoyage après sinistre

Une fois que la compagnie d’assurance est au courant de votre problème d’eau, vous pouvez contacter Multis pour remettre votre habitation en état. Nous proposons à nos clients une prestation complète de remise en état après sinistre, même si les travaux à réaliser sont nombreux. Celle-ci commence par l’aspiration des eaux résiduelles, le traitement du mobilier et l’enlèvement des déchets.

L’aspiration des eaux résiduelles se fait généralement par l’intermédiaire de pompes à eau. Elles permettent de débarrasser l’appartement des flaques d’eau usée et boueuse qui s’y trouvent. Elle est également le moment idéal pour dégager les gravats, le mobilier ainsi que les biens personnels des occupants. Ces derniers seront ensuite envoyés au pressing, tandis que le mobilier sera traité spécialement. Une bâche sera éventuellement disposée sur le toit, au même titre que la mise en place d’un processus anticorrosion.

Ensuite, nous procédons à la préparation, à l’assainissement, et à l’assèchement technique des parties entamées par l’eau.

La préparation des surfaces a pour but principal de faciliter les travaux d’assainissement et d’assèchement. Elle consiste généralement à enlever les parquets, les moquettes ainsi que les papiers peints. Au besoin, elle demande de découper certaines parties de murs. L’assainissement et l’assèchement sont les étapes les plus importantes du nettoyage après le sinistre.

L’assainissement permet de débarrasser la résidence d’éventuels champignons et moisissures qui ont pu s’installer après l’inondation. Pour ce faire, nos employés utilisent des désinfectants et des fongicides. Il permet également de nettoyer la maison des microbes et de prévenir leur prolifération.

Pour ce qui est de l’assèchement technique, il consiste à rendre sèches toutes les parties impactées par l’inondation, limitant les dégâts causés par l’humidité. Les outils indispensables pour cette étape sont les déshydrateurs, les déshumidificateurs, ainsi que les modules de chauffage ou de ventilation.

Pour finir avec le nettoyage après un dégât des eaux, nous proposons à nos clients un système de désodorisation efficace. L’idée est d’éviter que des odeurs nauséabondes ne s’installent par la suite. Nous mettons également en place des visites et contrôles réguliers. Ils nous permettent de mesurer le niveau d’efficacité du nettoyage post-sinistre et de faire les réglages nécessaires.

En savoir plus sur notre service de remise en état après sinistre

Retour haut de page